Quelle est la plaque de cuisson qui consomme le moins ?

En moyenne, 10% de la consommation d’énergie de votre logement provient de votre plaque de cuisson.

Si vous voulez faire des économies sur votre facture d’électricité, le choix du type de plaque de cuisson est donc un point auquel il convient de prêter attention (le site https://avis-plaquedecuisson.com vous propose des avis sur les différents modèles).

Bien que la source d’énergie soit un critère qui a un impact important sur la consommation de votre plaque de cuisson, d’autres critères tout aussi essentiels sont à prendre en compte. Nous allons voir lesquels dans cet article.

La puissance

Elle s’exprime en Watts et elle définit la performance d’une plaque de cuisson. Une puissance élevée vous permettra donc de profiter d’une vitesse de cuisson rapide.

Question performance, c’est la plaque à induction qui est la meilleure. Pour faire bouillir de l’eau, celle-ci ne vous demandera en effet que 4 minutes… contre 5 minutes pour une plaque vitrocéramique, 9 minutes pour une plaque de cuisson à gaz et 10 minutes pour une plaque électrique.

La source d’énergie

Une plaque de cuisson peut fonctionner grâce à deux sources d’énergie :

  • Le gaz
  • L’électricité

Historiquement parlant, le coût du gaz a toujours été moins élevé que l’électricité (principalement si vous êtes raccordé au gaz de ville). Cela rend donc la plaque de cuisson à gaz plus intéressante de ce point de vue.

Mais, en fonction du prix au kWh de votre électricité, cela n’est pas forcément toujours le cas. Il vous faut donc vérifier auprès de votre fournisseur.

La flexibilité des foyers


Sur le marché de l’électroménager, vous pouvez trouver des plaques de cuisson équipées de 1 à 5 foyers.

Un modèle disposant d’un nombre de foyers élevé vous apporte plus de flexibilité. Ce qui vous offre donc la possibilité de cuisiner avec un récipient dont le diamètre est le plus proche de celui du foyer.

Vous évitez ainsi de gaspiller de l’énergie en utilisant un récipient trop grand pour le foyer (qui nécessiterait un temps de cuisson plus important) ou un récipient trop petit pour le foyer (qui occasionnerait une perte d’énergie).

Vos habitudes de cuisine


Il s’agit d’un autre critère important auquel on ne pense pas toujours.

Si vous faites beaucoup de cuissons mijotées, une plaque vitrocéramique à foyer radiant ou une plaque de cuisson à gaz est un bon choix.

En revanche, si vous êtes plutôt adepte des cuissons rapides et puissantes, une plaque à induction, voire une plaque vitrocéramique à foyer halogène, devrait mieux vous convenir.

En conclusion


Une plaque de cuisson économique ne dépend pas uniquement de sa source d’énergie. D’autres points clés sont aussi à prendre en considération, comme la puissance, le rendement énergétique ou le nombre de foyers.

Sur ces critères, la plaque à induction est la plus économique. Mais en fonction de votre situation personnelle et de vos habitudes de cuisine, cela n’est pas forcément toujours le cas.

Avant tout achat, il convient donc de bien passer en revue les points abordés dans cet article pour faire le bon choix.